Programme de la Chaire

 

Nous présumons en général que l’indécision vocationnelle est un phénomène normal chez l’adolescent et le jeune adulte, qu’il est commun pour eux de ne pas avoir d’idée concrète de ce qu’ils feront de leur vie. Alors que pour certains, ce phénomène s’estompe avec le temps, une proportion des étudiants demeure indécise, ce qui se traduira par différentes problématiques, dont la non-diplomation. Ce constat est d’autant plus inquiétant que les besoins de relève spécialisée sont en constante progression avec le départ progressif des baby-boomers du marché du travail. Sachant que les étudiants qui abandonnent leur programme de formation en raison de leur indécision ne sont pas nécessairement ceux éprouvant des difficultés scolaires, il devient important de mieux cibler les processus sous-jacents et leurs déterminants.

 

Les travaux de la Chaire visent, d’une part, à mieux comprendre comment les parents peuvent soutenir leurs jeunes dans l’élaboration d’un plan de carrière concret ainsi que dans leur engagement envers les étapes de formation requises. Le rôle des parents sera étudié notamment par leur capacité à soutenir la satisfaction des besoins psychologiques de l’enfant. D’autre part, nous nous intéressons à l’identification des facteurs favorisant, chez le parent, l’adoption de comportements soutenants.